Essais

Fil des billets

Sous-catégories

25janv. 2018

MICHEL PASTOUREAU - Bleu, Histoire d'une Couleur

En fait, Michel Pastoureau écrit toujours un peu le même livre. Mais ce n'est pas sa faute. C'est celle de son éditeur, qui a encouragé l'historien à décliner son concept (raconter l'évolution, en Occident, de l'usage et de la symbolique d'une couleur) sur l'ensemble du spectre, alors que lui, à l'origine, n'avait compté en écrire qu'un ou deux. C'est aussi, en partie, du fait même de son sujet : il est en effet impossible de retracer le parcours d'une couleur, de parler de ce qu'elle représente à une certaine époque, de son statut, de sa valeur et de son importance, sans la comparer aux autres. Parler du bleu, comme c'est le cas dans ce volume, c'est forcément parler du rouge, du noir ou du vert.

MICHEL PASTOUREAU - Bleu

Lire la suite...

12oct. 2016

MICHEL PASTOUREAU - Noir, Histoire d'une Couleur

A l'origine, quand Michel Pastoureau a publié son histoire de la couleur bleue, quand il a retracé dans le détail la passionante évolution de sa valeur symbolique et de sa perception en Occident, il prévoyait de s'arrêter là. Cependant, en raison de son succès (le livre se vendit bien, et il fut traduit), son éditeur insista pour qu'il décline la formule. D'abord rétif, l'historien finit par céder. Cette année même, par exemple, il a publié un volume consacré au rouge. Et trois années plus tôt, il avait traité du vert. Sa suite immédiate à Bleu, toutefois, fut dédiée au noir, et ce choix fut tout sauf aléatoire : en traitant aussi vite de cette teinte, Michel Pastoureau a voulu consacrer le noir comme couleur à part entière, ce qu'elle n'a pas toujours été, au fil des âges.

MICHEL PASTOUREAU - Noir, Histoire d'une Couleur

Lire la suite...

23sept. 2016

MICHEL ROQUEBERT - Histoire des Cathares

Dans la France actuelle, ici ou là, se manifeste souvent le besoin de recréer des identités régionales, de réanimer des sentiments d'appartenance mis à mal par deux siècles et plus de jacobinisme. Dans le Sud du pays, dans les frontières (peu ou prou) de la nouvelle région d'Occitanie, cela se traduit en partie par une redécouverte du passé cathare. Hérétique au regard du clergé papal, cette religion du Moyen-âge a beau avoir été éradiquée, les ruines de ses forteresses sont devenues un lieu de tourisme, et elle suscite l'intérêt de moult contemporains. Cet intérêt est nourri par ce besoin de racines, mais aussi, parfois, par une défiance envers Paris et le Nord, d'où vinrent les persécuteurs, ainsi que par un fort anticléricalisme, par l'hostilité envers un catholicisme dont les pires travers ont été incarnés par une institution qui, précisément, naquit et s'épanouit en tourmentant les Cathares : l'Inquisition.

MICHEL ROQUEBERT - Histoire des Cathares

Lire la suite...

17oct. 2015

JACQUES HEERS - Le Moyen-âge, une Imposture

On le sait maintenant : la noirceur des temps médiévaux a été exagérée. Leur réputation exécrable n'est pas totalement justifiée. Le Moyen-âge, en fait, n'a sans doute pas été l'époque de violence et d'abus que l'on a dépeinte ; en tout cas pas seulement, pas tout à fait, et pas plus que les autres. De nombreux historiens se sont employés, dans les dernières décennies, à dissiper ou à nuancer cette légende noire, à prouver que cette phase de l'Histoire a été autre chose qu'une longue nuit. Et Jacques Heers, a été l'un d'entre eux. Il est même allé bien plus loin que tout autre, dans ce livre, Le Moyen-âge, une Imposture, une charge violente et passionnée contre les clichés et les erreurs qui ont pollué l'étude et la représentation de cette époque. "Tout est à revoir, tout est faux", ne cesse-t-il de répéter, tout au long de cet exposé passionné.

JACQUES HEERS - Le Moyen-âge, une Imposture

Lire la suite...

31juil. 2015

FRANCOIS NEVEUX - L'Aventure des Normands

Il y a quelques mois, en France, la classe politique s'est lancée dans l'un de ces débats qu'elle affectionne, l'un de ceux qui polarisent si bien le clivage droite-gauche. C'était à propos de l'enseignement de l'Histoire dans ses écoles. Un terme s'est alors imposé, celui de "roman national". Contre le relativisme, contre une matière qui se voudrait universelle et souhaiterait embrasser le parcours de toute l'humanité, à travers l'immensité des âges et des territoires, certains voulaient au contraire qu'elle se recentre sur le pays, qu'elle relate sa formation et son épopée, afin que tous les petits Français, dans une société de plus en plus divisée, puissent partager un récit commun, et au-delà, développer leur sentiment d'appartenance à une même nation. Certes, pourquoi pas ? Mais dans ce cadre, et alors que l'on parle de renforcer les territoires, quelle place accorderait-on donc au roman régional ?

FRANCOIS NEVEUX - L'Aventure des Normands

Lire la suite...

08mai 2015

STEFAN ZWEIG - Marie Stuart

Les célèbres biographies de personnages historiques de Stefan Zweig ne sont pas apparues inopinément. Elles ont été publiées à une époque où l'Histoire, de plus en plus, s'efforçait de devenir une science, avec tout ce que cela suppose de sérieux, de complexité et de récit rébarbatif. Elles ont été contemporaines des Annales, la fameuse école française qui se faisait une fierté de soulever l'écume engendrée par les moulinets des rois et des grands hommes, pour mieux comprendre les grands courants économiques et sociaux qui président pour de bon aux destinées de l'humanité. Il était donc logique qu'en contrepoint, un écrivain, un littéraire, s'efforce de relater une Histoire qui, pour de bon, raconte des histoires, et qui se lit comme un roman.

STEFAN ZWEIG - Marie Stuart

Lire la suite...

07fév. 2015

MICHEL PASTOUREAU - L'Ours, Histoire d'un Roi Déchu

Des décennies durant, Michel Pastoureau s'est consacré à une dimension marginale et peu commune de l'Histoire : l'étude des symboles. Après avoir commencé sa carrière en étudiant l'héraldique, il a voulu comprendre et expliquer, se limitant toutefois au monde européen, comment les valeurs associées par les hommes aux couleurs, ou bien aux animaux, ont évolué avec le temps. Il a voulu savoir pourquoi, au fil des siècles, ceux-ci pouvaient changer de sens, de portée, pourquoi ils étaient tantôt positifs et valorisés, et tantôt, au contraire, dénigrés. L'ours, notamment, a été l'un de ses sujets d'étude, auquel il a consacré un livre conséquent, retraçant son parcours, dans la tête des hommes, de la préhistoire à la conquête de l'espace.

MICHEL PASTOUREAU - L'Ours

Lire la suite...

09nov. 2014

JACQUES LEVRON - Les Inconnus de Versailles

Par sa splendeur, par ses fastes, par ses drames et par la concentration de grands hommes que son château a abrité, sur le long siècle où il a été le centre de la France, Versailles fascine, depuis toujours, bien au-delà des frontières de notre pays. Pour le constater, l n'y a qu'à compter le nombre d'œuvres, littéraires, cinématographiques ou autres qui l'ont mis en scène. Celles-ci, cependant, se consacrent généralement aux personnages historiques, Louis XIV et Marie-Antoinette en tête. Le château, cependant, a drainé bien d'autres gens vers lui, des courtisans, des serviteurs, des marchands, et d'autres encore, que la postérité n'a pas retenus, mais dont Jacques Levron a voulu rappeler l'existence, dans un livre publié d'abord en 1968, puis réédité plusieurs fois, la dernière en 2009, au format livre de poche.

JACQUES LEVRON - Les Inconnus de Versailles

Lire la suite...

24avr. 2014

MICHEL PASTOUREAU & DOMINIQUE SIMONET - Le Petit Livre des Couleurs

Le Petit Livre des Couleurs de Michel Pastoureau et Dominique Simonet est, pour de bon, ce qu'il annonce : un tout petit livre, d'à peine plus de 100 pages. C'était d'ailleurs encore moins que ça à l'origine, puisqu'il s'agit en fait d'une compilation d'entretiens parus initialement dans le magazine L'Express. Il se lit donc très vite, en une heure top chrono, et pas seulement à cause de sa longueur très limitée. S'il se dévore, c'est aussi qu'il est passionnant.

MICHEL PASTOUREAU & DOMINIQUE SIMONET - Le Petit Livre des Couleurs

Lire la suite...

20avr. 2014

ELISE MARIENSTRAS - La Résistance Indienne aux Etats-Unis

Quand on pense aux Indiens d'Amérique, et plus particulièrement à ceux des Etats-Unis, c'est une époque unique, généralement, qui nous vient à l'esprit : celle des guerres du XIXème siècle, des rebellions des Sioux, des Cheyennes et des Apaches, des chefs Sitting Bull, Crazy Horse, Cochise ou Geronimo, et d'épisodes spectaculaires comme la victoire indienne de Little Big Horn, ou le massacre de Wounded Knee. Ce moment de l'histoire amérindienne est sans doute le plus visible, ayant eu lieu juste à temps, avant l'apparition du cinéma, pour être aussitôt mis en scène et popularisé dans d'innombrables westerns.

ELISE MARIENSTRAS - La Résistance Indienne aux Etats-Unis

Lire la suite...

23juil. 2011

PAUL VEYNE - Les Grecs Ont-ils Cru à leurs Mythes ?

Les anciens Grecs ont-ils vraiment cru à leurs mythes ? Nous considérons usuellement que toutes ces histoires de dieux, de héros, de titans, étaient pour de bon l'arrière-plan religieux de l'Antiquité, qu'elles étaient considérées avec le même sérieux que la Bible, parole révélée de Dieu, l'est devenue par les Chrétiens. Mais finalement, à cette époque, prenait-on vraiment pour argent comptant toutes ces histoires invraisemblables ? Ne les utilisait-on pas déjà, comme nous-mêmes aujourd'hui, comme des contes moraux, comme des récits édifiants, desquels tirer des enseignements sur la nature humaine ?

PAUL VEYNE - Les Grecs Ont-ils Cru à leurs Mythes ?

Lire la suite...

26janv. 2011

ANNE BESSON - La Fantasy

Le livre d’Anne Besson, parfois jargonnant et ardu, n’est sans doute pas aussi grand public que le genre dont il traite, la fantasy. N’empêche, il est jusqu'à preuve du contraire la somme la plus complète et la plus convaincante jamais écrite en France sur le sujet.

ANNE BESSON - La Fantasy

Lire la suite...

14mai 2010

STEFAN ZWEIG - Amerigo, Récit d'une Erreur Historique

Pourquoi le Nouveau Monde, alors que Christophe Colomb l'a découvert, porte-t-il le prénom d’Amerigo Vespucci, un navigateur florentin dont la plupart des gens ne savent pas grand-chose. Pourquoi, ne s’appelle-t-il pas plutôt la Colombie ? Par quel étonnant concours de circonstance ces nouvelles terres ont-elles pris le nom d’un autre ? Telle est la question que se pose Stefan Zweig dans ce court essai historique, rédigé alors qu’il venait tout juste de s’installer en Amérique. Il y répond en revenant sur la série d’erreurs, de falsifications et de hasards qui ont conduit à ce que tout un continent porte le nom de cet homme terne, de ce personnage secondaire de l’Histoire.

STEFAN ZWEIG - Amerigo, Récit d'une Erreur Historique

Lire la suite...

10fév. 2009

UMBERTO ECO - De Superman au Surhomme

Quand, armée de ses outils critiques et de ses méthodes d'analyse, la culture savante s'amuse à disséquer la littérature populaire, cela peut s'avérer jouissif, pourvu qu'elle le fasse sans a priori ni snobisme, comme avec ce De Superman au Surhomme déjà ancien, l'un des ouvrages de ce type les plus célèbres. Une jouissance qui n'a rien de surprenant pour un livre signé Eco.

UMBERTO ECO - De Superman au Surhomme

Lire la suite...

11août 2008

MICHEL HOUELLEBECQ - H.P. Lovecraft, Contre le Monde, Contre la Vie

Comme l’explique Houellebecq, Lovecraft était un puritain athée, un masochiste dépourvu d’espérance, un inhibé incapable de penser qu'un au-delà quelconque pourrait soulager sa souffrance. Rien d’étonnant à ce qu’il ait surtout été apprécié et compris par les lucides, par tous ceux qui ne trouvent pas le réconfort dans les opiums de la religion et de la reconnaissance sociale. Dont l’auteur des Particules Elémentaires.

Lire la suite...

26juil. 2007

JEAN VERDON - Voyager au Moyen Age

Ni thèse, ni déroulé chronologique, ce livre pourtant complet et dense manque de souffle, de structure et de message véritablement fort sur son pourtant fort intéressant sujet d’étude : le voyage au Moyen Âge.

Lire la suite...

05mar. 2007

ROBERT DELORT - La Vie au Moyen-Âge

C’est l’ouvrage de référence de l’historien, une somme plusieurs fois rééditée, une vue d’ensemble courte mais complète sur la société médiévale, sans doute encore le meilleur préalable pour celui qui veut entrer plus profondément dans cette période.

Lire la suite...

14sept. 2006

PIERRE AUBE - Les Empires Normands d'Orient

Bien connue du folklore sicilien, l’épopée des Normands en Italie du Sud commence à peine à être redécouverte par le grand public français. Aussi agréable qu’un roman, ce livre dense de Pierre Aubé est sans doute le meilleur point d’entrée vers cet épisode palpitant de l’Histoire médiévale.

Lire la suite...

28juin 2006

ROBERT VAZILLE - Le Guide du Management des Connaissances

Fort d’une expérience réelle de KM sur plusieurs années, Robert Vazille aurait pu faire de son livre un retour d’expérience concret sur son action. Mais c'est une occasion manquée. Son ouvrage se montre aussi creux et désincarné que beaucoup d’autres parus bien avant sur ce thème.

Lire la suite...

22août 2005

JACQUES GOIMARD - Critique du Merveilleux et de la Fantasy

Critique, anthologiste et directeur de collection, Jacques Goimard est une figure de la science-fiction et du fantastique en France. Normalien, agrégé d’histoire et universitaire, il est l’une de ces personnes précieuses, capables de traiter des arts marginaux avec l’érudition et les outils critiques de la culture classique. La Critique du Merveilleux et de la Fantasy est le troisième volume d'Univers sans Limites, une série de recueils de textes publiés par Goimard pour différents journaux, magazines et revues, les précédents ayant été Critique de la Science-Fiction et Critique de Fantastique et de l’Insolite.

JACQUES GOIMARD - Critique du Merveilleux et de la Fantasy

Lire la suite...

- page 1 de 2