10mai 2018

TERRY PRATCHETT - Mort (Mortimer)

Avec ce récit, le quatrième à prendre place dans le Monde du Disque, Terry Pratchett centrait l'action sur l'un de ses personnages secondaires récurrents : la Mort. Après être apparue ici et là au cours des tomes précédents, la grande faucheuse occupait dorénavant le premier plan, et les page se noircissaient de ses propos tenus en LETTRES CAPITALES. Cependant, contrairement à ce que le laissait entendre le titre, le morbide squelette n'était pas le héros du livre. Celui-ci était en fait Mortimer, appelé plus communément Mort, un jeune garçon ingénu dont la Mort, la vraie, Death en VO, avait fait son apprenti.

TERRY PRATCHETT – Mort

Lire la suite...

19mar. 2018

JOE ABERCROMBIE - Sharp Ends (Double Tranchant)

Après s'être essayé au format Young Adult avec la saga The Shattered Sea, Joe Abercrombie s'est donc décidé (seul, ou sous la pression de son éditeur, qu'importe) à revenir en 2016 à l'univers qui l'a fait connaître, celui de The First Law. Septième volume de la série, Sharp Ends n'est cependant pas un inédit, mais une suite de nouvelles dont la plupart avaient déjà été publiées dans des anthologies ou des annexes aux romans précédents, et qui racontent des histoires plus ou moins indépendantes, étalées sur une période de trente ans, avant, pendant et après celles relatées dans les autres livres.

JOE ABERCROMBIE - Sharp Ends

Lire la suite...

24fév. 2018

MARK LAWRENCE - King of Thorns (Le Roi Echorché)

Le second tome de la série The Broken Empire reprend les choses là où elles s'étaient achevées avec le précédent. Il est aussi dans la même lignée. Voici donc la suite des aventures de Jorg Ancrath, le héros d'une saga de fantasy dont la grande particularité est d'être racontée du point de vue du méchant. Le cruel petit prince a pris de l'âge et du galon, il est désormais roi, mais son trône est en danger. Il est menacé par un autre souverain, Orrin d'Arrow, qui est son contraire absolu. Ce beau blond est bon, juste, attentionné, courtois (autant dire que son avenir dans le monde noir de Mark Lawrence n'est pas garanti). Il a aussi une grosse armée, et avec elle, il prétend réunifier sous sa tutelle toutes les nations de l'ancien empire, y compris celle gouvernée par Jorg. Mais naturellement, ce dernier ne l'entend pas de cette oreille. Il se tient prêt à le contrecarrer avec les cartes qu'il a en main, à commencer par sa capacité à user d'atrocités que personne d'autre que lui ne pourrait imaginer.

MARK LAWRENCE - King of Thorns

Lire la suite...

29déc. 2017

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Gagner la Guerre

La fantasy est un genre substantiellement anglo-saxon. Les auteurs français, cependant, auraient dû se trouver parfaitement à leur aise avec ses dernières évolutions. Toutes ces caractéristiques qui distinguent les meilleures de ses œuvres récentes (réalisme psychologique et politique, relégation à l’arrière-plan du surnaturel et de la magie, crudité du sexe et de la violence, pessimisme, scepticisme et ambiguïté morale), ressemblent à notre littérature. Ils collent davantage à notre état d’esprit que la fantasy originelle. La France devrait y prendre part, elle devrait y exceller, comme l’a fait au moins l’un de ses écrivains, Jean-Philippe Jaworski, avec son formidable Gagner la Guerre.

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Gagner la Guerre

Lire la suite...

08nov. 2017

BRANDON SANDERSON - Words of Radiance (Le Livre des Radieux)

L'une des attractions les plus connues des Parcs Disney est It's a Small World. Sur une musique entêtante, celle-ci met en scène toute une série d'automates censés représenter les peuples du monde. Bien installé à bord d'une embarcation, le visiteur voit défiler toute une panoplie de personnages aux couleurs de peau et vêtements distincts. D'un continent à l'autre, ceux-ci vaquent à leurs occupations propres, dans des paysages bariolés et contrastés. Charmant, irrésistible même, le spectacle voudrait démontrer ainsi la diversité du monde. Mais en fait, c'est un autre message qu'il nous adresse : pendant que ces poupées animées nous renvoient toutes un sourire identique, la chanson, multilingue, nous affirme en anglais que nous avons tous l'essentiel en partage. Et, en français que nous avons tous la même vie.

BRANDON SANDERSON - Words of Radiance

Lire la suite...

28août 2017

SCOTT LYNCH - The Lies of Locke Lamora (Les Mensonges de Locke Lamora)

Au début du XXIème siècle, la fantasy est devenue tellement mainstream qu'elle a investi des terrains qu'on croyait autrefois réservés à d'autres formes littéraires. Elle est devenue le choix naturel d'écrivains qui, en d'autres temps, auraient peut-être choisi de s'exprimer dans un autre registre et qui, de ce fait, l'entraînent sur des voies nouvelles. Cela semble être le cas, partiellement, de Scott Lynch, avec le premier volet de la saga Gentleman Bastard. Certaines des aventures du héros, Locke Lamora, un jeune homme plein de ressources à la tête d'une petite bande d'escrocs, pourraient en effet tout aussi bien prendre place dans un roman de cape et d'épée, ou dans un polar. On a vu d'ailleurs ce livre comparé à un Ocean's Eleven transposé dans un contexte médiéval fantastique (j'ai pensé quant à moi au Trick Baby d'Iceberg Slim).

SCOTT LYNCH - The Lies of Locke Lamora

Lire la suite...

07août 2017

GLEN COOK - Soldiers Live (Soldats de Pierre)

Pour le dernier volet à ce jour consacré aux aventures de la Black Company, Glen Cook revenait aux sources. A présent qu'il n'était plus captif, maintenant aussi qu'il était délivré de ses obligations de capitaine, Croaker, le personnage principal de la série, reprenait dans ses vieux jours son travail d'annaliste. Dans Soldiers Live, il était celui qui, à nouveau, nous contait les péripéties traversées par sa compagnie de mercenaires. Et par ce biais, on retrouvait un peu de l'élan qui avait animé les premiers volumes de la série, et qui s'était quelque peu essoufflé avec son troisième et dernier cycle, les Books of the Glittering Stone. Le style du vieux médecin, en effet, est plus rapide que ceux de Murgen et de Sleepy, ses successeurs. Avec lui, l'action occupe à nouveau le centre du récit, mais elle est décrite à grands traits, sans qu'on s'attarde sur ses détails les plus triviaux. On retrouve, avec lui, cette ironie toute militaire, parfois teintée d'humour noir, qui était déjà à l’œuvre dans les premiers livres, et qui est un moyen pour le soldat de dédramatiser les épreuves qu'il traverse, de parler avec distance des pertes et de la violence insoutenables qu'il subit.

GLEN COOK - Soldiers Live

Lire la suite...

02juil. 2017

GLEN COOK - Water Sleeps (L'Eau Dort)

Water Sleeps, est le troisième volume de The Glittering Stone. Et l’on retrouve dans ce livre les mêmes limites que dans tous ceux de cette série, la troisième et la dernière à ce jour des aventures de la Black Company. Le récit, une nouvelle fois, s’éternise, en conformité avec cette tendance au délayage qui a saisi l’ensemble de la fantasy à partir des années 90. L’action se fait rare, les pages sont remplies de dialogues qui ne sont pas toujours nécessaires à l’intrigue. Et cette dernière se montre essentiellement linéaire, sans réel rebondissement. Elle décrit le parcours en ligne droite des survivants de la fameuse compagnie de mercenaires. Elle n’aboutit à aucune apothéose, si ce n’est un affrontement assez bref et décevant avec Kina, la grande puissance maléfique dont on nous annonce le réveil depuis plusieurs volumes.

GLEN COOK - Water Sleeps

Lire la suite...

02janv. 2017

BRANDON SANDERSON - The Way of Kings (La Voie des Rois)

Un monde habité par une foule de peuples aux mœurs et aux caractéristiques physiques très (voire trop) clairement délimités. Un monde qui est l'enjeu de deux déités antagonistes, l'une créatrice, l'autre destructrice. Un monde déchiré, que des héros devront péniblement unir, dans l'attente d'une apocalypse imminente. Parmi ces héros, un homme d'extraction modeste qui, peu à peu, comprend qu'il est la réincarnation d'un être surpuissant issu du passé. Un passé, justement, dont il faut retrouver la trace, pour mieux se préparer au cataclysme à venir. Une magie aux lois contraignantes et précises, qu'il faudra aussi redécouvrir. Tous ces éléments, autrefois, ont été ceux du titanesque cycle de La Roue du Temps. Et de manière assez logique, ils se retrouvent aussi dans The Stormlight Archive, une saga de l'auteur qui a achevé après sa mort l'œuvre de Robert Jordan, Brandon Sanderson.

BRANDON SANDERSON - The Way of Kings

Lire la suite...

19août 2016

MARK LAWRENCE - Prince of Thorns (Le Prince Ecorché)

Depuis une trentaine d'années, la fantasy s'escrime à s'émanciper de l'image manichéenne dont elle a longtemps souffert. Peu à peu, elle a opté pour un ton pessimiste et mis en scène des personnages ambigus, à même de recourir à la violence et de mettre leur conscience en sourdine. Les romans de Glen Cook, de George R. R. Martin ou de Joe Abercrombie nous enseignent que le Bien et le Mal sont des notions relatives, que tout est affaire de perception. que l'angélisme ne mène à rien, et que la complexité du monde oblige les meilleurs à accepter des compromis avec la morale. Mais rarement leurs héros (ou antihéros, selon), ont été franchement mauvais. Mark Lawrence, lui, a choisi cependant de franchir cette ligne, et de faire du jeune prince Honorius Jorg Ancrath un personnage intrinsèquement maléfique.

MARK LAWRENCE - Prince of Thorns

Lire la suite...

03août 2016

TERRY PRATCHETT - Equal Rites (La Huitième Fille)

Terry Pratchett s'est engagé dans la série du Monde du Disque pour tourner en dérision les clichés du genre littéraire qui, adolescent, l'avait totalement absorbé : la fantasy. Dès l'origine, ses romans en ont été un pastiche, doublé d'une satire de la société actuelle. Les deux premiers, cependant, partaient encore dans tous les sens. On pouvait y trouver, pêle-mêle, un barbare vieillissant, un magicien raté, des critiques à l'encontre des touristes ou des agents d'assurance, et des allusions à l'informatique, mais aucun ne s'employait vraiment à raconter une histoire. Tout juste a-t-on perçu le début d'une intrigue avec le deuxième, The Light Fantastic. Mais pour l'essentiel, tout n'a été que prétextes à parodies, fous rires et situations cocasses.

TERRY PRATCHETT - Equal Rites

Lire la suite...

01juil. 2016

JOE ABERCROMBIE - Half a War (La Moitié d'une Guerre)

"Half a War", s'intitule l'ultime volet de la trilogie The Shattered Sea, de Joe Abercrombie. La Moitié d'une Guerre. Mais ce titre est trompeur, car le livre ne nous parle pas d'une guerre tiède et sans combat, comme on pourrait le penser. Au contraire, fidèle aux canons de la fantasy, la saga se termine dans une apothéose de batailles, de violence et de retournements de situation. Le titre, en fait, est le début d'un aphorisme : la moitié seulement d'une guerre se gagne avec les armes ; la moitié d'une guerre se gagne avec des mots. Fidèle à sa vision cynique du monde, l'auteur anglais nous dépeint un conflit, celui même qui couvait dans les volumes d'avant, dont la résolution se fait dans les coulisses, par les coups bas de politiciens machiavéliques et sans scrupule.

JOE ABERCROMBIE - Half a War

Lire la suite...

11juin 2016

GLEN COOK - She Is the Darkness (Elle Est les Ténèbres)

A cause de sa noirceur, du questionnement moral qui en est le cœur, et du réalisme des rapports humains qu'elle dépeint, on a souvent vanté en la saga The Black Company le précurseur d'une fantasy moderne, plus ambigüe, plus pessimiste et plus terre-à-terre que celle des origines. Mais son auteur, Glen Cook, a parfois aussi fait preuve de suivisme. Il a accompagné les évolutions de son genre de prédilection, tout autant qu'il les a devancées, comme le montre la troisième série de l'épopée, la dernière (à moins, comme il l'a annoncé il y a peu, qu'il ne reprenne la plume pour une suite). Ecrite dans la seconde moitié des années 90, elle est d'une certaine façon plus moderne que les premiers volets, mais aussi nettement moins énergique et captivante.

GLEN COOK - She Is the Darkness

Lire la suite...

11avr. 2016

GLEN COOK - Bleak Seasons (Saisons Funestes)

"Bleak" est un mot anglais qui veut dire quelque chose comme "désolé", ou "lugubre". Et il donne une idée fidèle du contenu de cet épisode de la saga The Black Company, le premier de la série The Glittering Stone. Car en fait, il ne se passe pas grand-chose dans ce livre, qui se consacre pour l'essentiel à nous relater les mêmes événements que ceux du volume précédent, mais du point de vue d'un nouveau narrateur, le porte-drapeau Murgen. Celui-ci, en effet, avait pris la tête de la compagnie de mercenaires coincés en ville pendant le siège de Dejagore, et il avait entrepris, comme Lady de son côté, de poursuivre le travail d'annaliste autrefois assuré par son capitaine disparu.

GLEN COOK - Bleak Seasons

Lire la suite...

07mar. 2016

JOE ABERCROMBIE - Half the World (La Moitié d'un Monde)

Le génie de l'auteur de Harry Potter (ou plus exactement, l'une des nombreuses manifestations de son génie), a été de se conformer, à travers les épisodes de la série, au vieillissement de son héros, et d'accompagner ainsi celui de ses lecteurs. A mesure que l'intrigue progressait, elle devenait plus complexe, plus sombre et plus cruelle. J. K. Rowling a fait de son œuvre, en quelque sorte, un roman d'apprentissage total. Cette logique, un autre écrivain britannique, Joe Abercrombie, l'applique à sa dernière trilogie, The Shattered See. Clairement, il a voulu la destiner à un public d'adolescents, à l'inverse de la série très adulte The First Law, qui en a fait une valeur montante de la fantasy. Cependant, dès la fin du premier livre, Half a King, on retrouvait certains traits, plus cyniques et ambigus, du vieil Abercombie. Et ils sont encore plus visibles dans le second volume de la saga, Half the World.

JOE ABERCROMBIE – Half the World

Lire la suite...

08fév. 2016

JOE ABERCROMBIE - Half a King (La Moitié d'un Roi)

Depuis son premier livre, The First Law, on s'est pris de passion pour la fantasy de Joe Abercrombie. Celle-ci est, d'habitude, tordue, complexe et pessimiste. Elle est remplie de personnages ambigus, tout à la fois cruels et attachants, jetés dans un univers noir où la nécessité fait loi. Rien n'y est jamais ni évident, ni prévisible, ni acquis. La volonté de puissance est le seul ressort du monde. La violence, la torture et le chantage y sont des expédients routiniers. Et le sexe y est plus commun que l'amour. Bref, l'écrivain anglais a pris toute sa place, l'une des toutes premières, au bout de la longue route qui a mené cette littérature de genre, bien trop longtemps et abusivement estampillée "jeunesse", vers l'âge adulte. Mais avec Half a King, il rebrousse chemin, et il propose un roman plus académique, taillé pour les adolescents.

JOE ABERCROMBIE - Half a King

Lire la suite...

18janv. 2016

TERRY PRATCHETT - The Light Fantastic (Le Huitième Sortilège)

Dans la seconde édition de la longue série de romans consacrés au Discoworld, que le regretté Terry Pratchett entreprit dans les années 80, l'auteur anglais assumait plus que jamais ce qui était la caractéristique primordiale de sa grande saga : l'humour. The Light Fantastic était, en quelque sorte, l'amplification de son prédécesseur, The Colour of Magic. Il en reprenait les personnages principaux, le mage raté Rincewind et l'ingénu Twoflowers, qu'il sauvait du sort terrible qui leur avait été réservé dans le premier livre. Il mettait aussi en scène, encore une fois, l'inénarrable bagage sur pattes du second. Et il emmenait à nouveau ces gens dans d'incessantes pérégrinations et mésaventures, en plusieurs endroits du Monde du Disque.

TERRY PRATCHETT - The Light Fantastic

Lire la suite...

24déc. 2015

YVES NARBONNE - Le Souffle du Cerbère

Depuis de nombreuses années, retiré sur une île au bout du monde, Maître Fang prépare son disciple, Yraë, l'Oiseau de Feu. Le devin a initié le garçon aux arts de la magie et du combat. Il lui a enseigné la méditation et une forme de discipline qui se manifeste par un mutisme parfait, et tout cela dans un seul but : qu'il mène à bien une mission périlleuse, dont dépendra la survie de la planète Oquä Orah. Et voilà maintenant, pour les deux hommes, que le temps est venu d'accomplir cette destinée, et avant cela de traverser le monde de part en part, d'affronter ses périls avec quelques compagnons trouvés en route, et une poignée de puissants et mystérieux ennemis aux trousses.

YVES NARBONNE - Le Souffle du Cerbère

Lire la suite...

19oct. 2015

GLEN COOK - The Silver Spike (La Pointe d'Argent)

En lançant sa deuxième salve d'ouvrages consacrés à la Black Company, celle désignée sous le nom des "Livres du Sud", Glen Cook avait abandonné certains de ses héros. Plusieurs, et non des moindres, comme Raven, Silent et Darling, avaient choisi de rester sur le continent Nord. Ils n'avaient pas entrepris cette longue quête des origines lancée par Croaker, leur nouveau capitaine, et par les autres survivants de la compagnie de mercenaires, cette longue descente vers le mystérieux Khatovar. Aussi l'auteur, en parallèle, s'était-il lancé dans un spin-off, et raconté dans un roman distinct, The Silver Spike, les ultimes aventures des autres protagonistes des "Livres du Nord".

GLEN COOK - The Silver Spike

Lire la suite...

24août 2015

GLEN COOK - Dreams of Steel (Rêves d'Acier)

Le destin normal d'une saga de fantasy, c'est d'avoir un début retentissant, dès les deux ou trois premiers tomes, puis de vivre sur ses acquis et de compter ensuite sur la fidélité des fans, lesquels ne souhaitent alors plus qu'une chose : en connaître la fin. Cette règle, cependant, ne s'applique pas à la Black Company. Il se pourrait bien, au contraire, que le cinquième volume de la série, le second de la série des Livres du Sud, soit en fait supérieur à tous ses prédécesseurs. Il cumule en tout cas leurs qualités : comme dans les premiers volumes, Glen Cook nous propose un compte-rendu réaliste de la vie militaire et il met en scène des héros ambigus ; mais aussi, comme avec le précédent tome, Shadow Games, il élargit l'intrigue à toute l'histoire de la Compagnie, lui apportant un souffle épique qui lui manquait parfois, autrefois.

GLEN COOK - Dreams of Steel

Lire la suite...

- page 1 de 4