ROBERT JORDAN - The Eye of the World

ROBERT JORDAN - The Eye of the World (L'Oeil du Monde)

De jeunes fermiers, ignorants de ce qui agite le monde alentour et qui, à leur corps défendant, doivent quitter précipitamment la douceur de leur contrée, pourchassés par des êtres diaboliques et encapuchonnés. Une compagnie qui se forme entre ces villageois ingénus et des aventuriers puissants et expérimentés, dont on devine qu’ils cachent de funestes secrets. Une rivière à traverser dans la plus grande précipitation, pour échapper aux poursuivants. Une auberge que l’on prend pour un refuge, mais que les forces du mal ne tardent pas à assaillir. Des ruines lugubres, souvenirs de temps tragiques et héroïques, devenues le repaire de fantômes. Des événements qui séparent les héros en trois groupes distincts. Un seigneur du mal emprisonné dans sa forteresse, au milieu de terres dangereuses et empoisonnées, et qui ne demande qu’à restaurer son antique pouvoir. Le souverain déchu d’un royaume perdu, jeté sur la route, et devenu un guerrier sans peur ni reproche. Un être consumé par la peur, à la fois pathétique et malfaisant, qui suit à la trace les héros, quels que soient les endroits périlleux où ils s'aventurent.

Lire la suite


MERVYN PEAKE - Gormenghast

MERVYN PEAKE - Gormenghast

Gormenghast ne saurait se réduire à une comparaison avec Le Seigneur des Anneaux. Ce serait injuste et restrictif. Toutefois, la trilogie de Mervyn Peake a souvent été citée aux côtés de celle de Tolkien comme œuvre fondatrice de la fantasy, ces dernières années surtout, alors même que le genre attirait à lui un nombre accru de néophytes curieux d'en découvrir les sources. Mais cela est-il fondé ?

Lire la suite


MICHEL PAGEL - Les Flammes de la Nuit

Avec ces Flammes de la Nuit à mi-chemin du conte de fée et de la tragédie shakespearienne, Michel Pagel propose une version originale et personnelle du roman de fantasy. Mais il n’évite pas l’un des principaux écueils du genre : le bavardage, le manque de concision, la difficulté à canaliser un indéniable talent de conteur.

Lire la suite


ROBIN HOBB - Assassin's Quest

ROBIN HOBB - Assassin's Quest

Ca y est, enfin ça bouge. Après deux romans où elle a cultivé à l’extrême l’art du teasing, Robin Hobb s’est enfin décidée à faire voyager son héros. Après 1500 pages où l’essentiel de l’action s’est déroulée dans le seul château de Buckkeep (Castelcerf dans la version française), l’Assassin Royal prend la route et part accomplir sa quête à l’autre bout du monde. C’est le troisième et dernier volet de la série des Farseer, la première trilogie consacrée au bâtard FitzChivalry, et cette fois, c’est clair, le récit se dirige vers son apothéose. Après quelques dizaines de pages où le personnage principal émerge péniblement de ses déconvenues et souffrances passées, tout comme dans le volume précédent d’ailleurs, ce roman-là part sur les chapeaux de roue.

Lire la suite


FABRICE COLIN - Vengeance

FABRICE COLIN - Vengeance

Au terme d’une terrible bataille, victime d’un traquenard, Tirius Barkhan a finalement péri. Aujourd’hui, pourtant, un chef barbare se présente devant la capitale assiégée, et son épée s’appelle "Vengeance". Se pourrait-il qu'il soit le guerrier trahi ? Avec ce livre, Fabrice Colin a voulu nous livrer l’archétype du roman d’heroic fantasy. Noble projet. Malheureusement, en fin de parcours, il semble presque avoir changé ses plans, gâchant ainsi son livre.

Lire la suite


ROBIN HOBB - Royal Assassin

ROBIN HOBB - Royal Assassin (L'Assassin du Roi)

Royal Assassin, deuxième volet de la trilogie des Farseer, est construit sur le même mode que le premier, Assassin’s Apprentice. Pendant 600 pages, il ne se passe rien, ou pas grand-chose. Contrairement à d’autres œuvres de fantasy où les héros combattent à tour de bras et traversent sans cesse des contrées toutes plus étranges les unes que les autres, celle-ci est très statique. Hormis de rares sorties guerrières, les personnages principaux ne quittent pas Buckkeep, la ville et le château au cœur de l’intrigue. Et puis dans les derniers chapitres, tout s’affole, l’action et les personnages s’emballent, et tous les petits détails qui se sont accumulés pendant les parties précédentes, au cours de ce très long calme avant la tempête, dévoilent enfin leur sens.

Lire la suite


ELLEN DATLOW & TERRI WINDLING - Snow White, Blood Red (Blanche Neige, Rouge Sang)

Il fut un temps où les contes de fée étaient réservés aux grands. Ellen Datlow et Terri Windling ont voulu y revenir. Pour cela, elles ont demandé à une vingtaine d’écrivains d’y aller de leur petit conte pour adulte.

Lire la suite


ROBIN HOBB - Assassin's Apprentice

ROBIN HOBB - Assassin's Apprentice (L'Apprenti Assassin)

Il y a deux façons de traiter avec la littérature de genre. L’écrivain peut choisir de la maltraiter, de jouer avec ses codes, de les transgresser, de les pervertir, de les questionner, de les pousser dans leurs retranchements, de déformer les cadres et les principes établis. Ou bien il fait fi de toute originalité et vise au contraire à écrire l’archétype parfait de cette littérature, le modèle, le référent, il travaille les clichés, les poncifs et les passages obligés jusqu’à leur substantifique moelle. Sans conteste, Robin Hobb entre dans la deuxième catégorie. Depuis ce présent livre, Assassin’s Apprentice, et au rythme d’une sortie par an, elle est devenue une figure de la fantasy contemporaine, l’une de celles qui l'a fait sortir du ghetto et qui lui a acquis de nouveaux publics.

Lire la suite