07nov. 2015

POUL ANDERSON - The High Crusade (Les Croisés du Cosmos)

Si Poul Anderson a été précurseur en une chose, en matière de science-fiction, c'est par sa passion pour l'Histoire. Il l'a illustrée bien sûr dans sa série la plus célèbre, la Patrouille du Temps, ainsi que par des romans historiques. Mais on la retrouve ailleurs, comme dans ce livre savoureux qu'est The High Crusade, considéré par certains comme un classique du genre, ainsi que dans cette suite qu'est la courte nouvelle "Quest". Le début de l'intrigue a pourtant tout de la tarte à la crème : des extra-terrestres hostiles débarquent sur la Terre, dans le but de se l'approprier, et de réduire en esclavage sa population. Mais ce qui va tout changer, comparé aux histoires de ce type, c'est que celle-ci survient au XIVème siècle, en pleine Angleterre médiévale.

POUL ANDERSON - The High Crusade

Lire la suite...

27avr. 2014

DAN SIMMONS - The Fall of Hyperion (La Chute d'Hypérion)

Se lancer dans une œuvre à épisodes est un exercice risqué. Ceux qui l'ont tenté se sont parfois perdus en route. Dans ce type d'entreprise, la suite s'avère souvent moins exaltante que le début. Elle laisse un goût amer. Le Retour du Jedi, pour citer un exemple qui parlera à tous, est un film hollywoodien fade, sans épaisseur. Mais il est en même temps le complément indispensable de L'Empire Contre-attaque, excellent quant à lui. On ne peut s'en passer. C'est un peu l'impression, aussi, que nous laisse The Fall of Hyperion, la suite du très prisé Hyperion de Dan Simmons.

DAN SIMMONS - The Fall of Hyperion

Lire la suite...

07nov. 2013

MAURICE LEBLANC - Le Formidable Evénement

C'est un effet pervers que ne devraient pas manquer de dénoncer les pourfendeurs habituels de l'impérialisme américain : l'invasion du Vieux Continent par les sous-cultures anglo-saxonnes, musicales, littéraires ou autres, dans l'Après-Guerre, a parfois éradiqué leurs équivalents européens. On en a perdu jusqu'au souvenir. Ainsi en a-t-il été de la science-fiction. Celle-ci est souvent perçue comme un pur produit la littérature populaire américaine. Tout juste reconnait-on à Jules Verne, ou au Maupassant du Horla, un rôle de précurseurs. Son nom même est anglais. Et pourtant, au début du XXème siècle, il y eut en France un roman scientifique (tel était alors son nom) riche et productif, dont Le Formidable Evénement un livre méconnu de Maurice Leblanc, l'auteur d'Arsène Lupin, est un bon exemple.

MAURICE LEBLANC – Le Formidable Evénement

Lire la suite...

19sept. 2013

DAN SIMMONS - Hyperion (Hypérion)

Dans les toutes dernières décennies, un dilemme s'est posé à la science-fiction. Alors que ce genre avait dominé les littératures de l'imaginaire pendant l'essentiel du XXème siècle, il se trouvait concurrencé maintenant par d'autres, par exemple cette fantasy qui n'existait auparavant qu'en ses marges. Pour répondre à cette perte de puissance, deux possibilités seulement s'offraient à elle : 1 - se concentrer sur ce qui faisait sa spécificité, à savoir la prospective et la spéculation scientifique ; tel a été le choix des tenants du sous-genre hard science. 2 - ou bien, au contraire, vivre sur ses acquis, capitaliser sur des décennies d'intense production littéraire et tenter de synthétiser tout cela en une œuvre ultime.

DAN SIMMONS – Hyperion

Lire la suite...

18déc. 2012

PIERRE BORDAGE - Wang 2 - Les Aigles d'Orient

Qu'est-ce qui fait de Bordage, aujourd'hui, le chef de file de la science-fiction française ? L'un de ceux qui, dans cette catégorie, rencontrent le plus grand succès, y compris à l'internationale ? Qu'a donc cet écrivain, qui fait la différence ? Pourquoi, en lisant le tome final de son Wang, malgré une impression de déjà-vu et une pincée de circonspection, avons-nous la volonté d'aller au bout, de ne rien lâcher, et de tourner toutes les pages ?

PIERRE BORDAGE - Wang 2 - Les Aigles d'Orient

Lire la suite...

19juin 2011

STEFAN WUL - Niourk

Niourk a bien vieilli. Parce qu’un effort singulier a été porté sur les mots, sur l’ambiance, sur l’univers, davantage que sur les thèmes et sur l’intrigue, le roman le plus connu de ce météore de la science-fiction qu’a été Stefan Wul, cette histoire d'enfant noir évoluant sur une Terre post-cataclysmique est, maintenant encore, prenante comme au premier jour.

STEFAN WUL - Niourk

Lire la suite...

13mar. 2011

PIERRE BORDAGE - Wang 1 - Les Portes d’Occident

Si Bordage a atteint un grand niveau de reconnaissance, critique comme publique, c’est qu’il y a tout chez lui, et notamment avec Wang, l’une de ses œuvres phares. De la science-fiction, donc. Pas du space opera, comme dans d’autres de ses livres, mais un récit d’anticipation qui nous avance de deux siècles, et imagine avec détail les technologies et la géopolitique du futur. De la science-fiction rénovée, qui intègre des éléments récents ou issus de genres concurrents : cyberpunk avec ces télésensors à mi-chemin entre Internet et une télévision capable de solliciter tous les sens ; fantasy avec ces batailles à l’arme blanche et l’allure du héros, nouvel avatar du barbare puissant et sans reproche ; uchronie par ces nouveaux JO qui, au cœur du scénario, rejouent les grands conflits du passé.

PIERRE BORDAGE - Wang 1 - Les Portes d’Occident

Lire la suite...

08sept. 2010

RAY BRADBURY - A Sound of Thunder & Other Stories

Si Ray Bradbury a si bien été reconnu par le monde littéraire classique, c'est qu'il n'a jamais vraiment été un écrivain de science-fiction. Comme il le reconnaissait lui-même, le seul vrai roman qu'il ait écrit dans ce genre est Fahrenheit 451. Et si les Chroniques Martiennes se déroulaient sur une autre planète, le parallèle avec la colonisation de l'Amérique était si fort et évident que c'était d'abord elle, le cœur du sujet traité.

RAY BRADBURY - A Sound of Thunder & Other Stories

Lire la suite...

16déc. 2009

PHILIP JOSE FARMER - Riverworld (Le Fleuve de l’Eternité)

Plus tôt, au début de cette année 2009, le grand écrivain américain de science-fiction Philip Jose Farmer nous a quittés. Souhaitons-lui le même destin que Peter Jairus Frigate, son alter ego dans son œuvre la plus connue, et qu’il ressuscite à son tour au bord du Fleuve de l’Eternité.

PHILIP JOSE FARMER - Riverworld

Lire la suite...

21avr. 2008

VALERIO EVANGELISTI - Nicolas Eymerich, Inquisiteur

Science sans conscience n'est que ruine de l'âme. Tel est l'adage, ancien mais toujours vrai, que l'Italien Valerio Evangelisti illustre dans ce premier volet de la série qui l'a popularisé, et dont la principale originalité est de mêler plus ou moins adroitement science-fiction et roman historique.

Lire la suite...

27oct. 2006

POUL ANDERSON - Time Patrol (La Patrouille du Temps)

Avec les nouvelles réunies au sein de ce Time Patrol, Poul Anderson joue de tous les ressorts du voyage temporel, ce poncif de la science fiction. Mais avec une vision de l’Histoire beaucoup plus maline que ne le laisse supposer la mauvaise réputation dont il a longtemps pâti en France.

Lire la suite...

14août 2006

ROBERT MERLE - Madrapour

L’action commence à Roissy. Vladimir Sergius, linguiste anglais, s’apprête à prendre un vol pour l’Inde. Mais rien ne se passe comme prévu. A son arrivée l’aéroport est désert. Le personnel d’accueil se limite à une hôtesse. Dans l’appareil, aucun passager n’occupe la classe économique et les sièges de la classe affaire sont disposés de manière inhabituelle, en cercle. Aucune des annonces ordinaires ne précède le décollage. Et au bout du compte, il s’avère qu’il n’y aucun pilote dans l'avion, lequel est dirigé par une force mystérieuse, que les 16 passagers du vol pour Madrapour vont bientôt appeler "le Sol".

ROBERT MERLE - Madrapour

Lire la suite...

21mai 2006

MAURICE G. DANTEC - Les Racines du Mal

J’avais 10 ans de retard. Je n’avais jamais rien lu de Dantec. Eh bien voilà. C’est fait. Pour la toute première fois. Et pour la toute dernière aussi, sans doute.

Lire la suite...

03fév. 2005

AYERDHAL & JEAN-CLAUDE DUNYACH - Etoiles Mourantes

Il y a quelques mois, j’ai acheté le Mytale d’Ayerdhal. Par curiosité pour le bonhomme, mais aussi par défaut. Parce que je n’avais pas trouvé le livre que je cherchais à l’origine, à savoir ce chef d’œuvre qu’Etoiles Mourantes était censé être. Après lecture des deux ouvrages et repérage de quelques constantes chez Ayerdhal (personnages féminins au caractère bien trempé, arcanes et intrigues politiques dans tous les sens, long crescendo vers une fin apocalyptique, humanisme et tolérance), je n’accroche toujours qu’à moitié.

Lire la suite...

29nov. 2004

AYERDHAL - Mytale

Mutants et êtres délirants dans tous les sens, pouvoirs psioniques, téléportation, conspirations planétaires, animaux et forêts doués de conscience, surdoués dérangés, maîtres du monde immortels et sadiques. Mytale compile tous les poncifs de la science-fiction la plus romanesque. Longue et périlleuse course poursuite sur des terres désolées, lent crescendo vers une fin apocalyptique, duels à la lueur des torchères, secrets, arcanes, mystères, intrigues, traquenards, révoltes, surprises, rebondissements : la trame du roman n’est pas en reste. La planète Mytale est à l’autre bout de l’univers, et pourtant, dans ce roman qui porte son nom, nous sommes en terrain connu. L’histoire de cette personne hors du commun destinée à déclencher une révolution, à en croire les prophètes du coin, n’est pas sans vaguement rappeler Dune, par exemple, dont Ayerdhal est un fan déclaré.

AYERDHAL - Mytale

Lire la suite...

- page 1 de 2