AMIN MAALOUF - Les Echelles du Levant

Grasset :: 1996 :: acheter ce livre

Comme toujours chez Maalouf, le parcours de son héros est aussi l’occasion de nous raconter la Grande Histoire, de mettre en scène les acteurs principaux du temps. Mais cette fois moins que d’autres. Contrairement à ses prédécesseurs, Les Echelles du Levant n’est pas débauche d’érudition. Les personnages historiques sont moins nombreux que dans d’autres romans de l’écrivain libanais, les événements sont moins développés, sans doute aussi parce qu’ils sont plus connus du lecteur lambda. Alors qu’un Samarcande est une introduction idéale à l’Iran médiéval et contemporain, et qu’un Léon L’Africain nous en apprend beaucoup sur la Renaissance, Les Echelles du Levant ne révèle rien sur notre siècle. Il n’en trace que les lignes les plus connues : la vie d’un Résistant dans la France occupée, la clandestinité, les rafles ; la montée des périls en Palestine avec la fin du mandat britannique.

Et c’est tout. Car cette fois, c’est la petite histoire, celle du personnage principal, qui prend le dessus. Avec ce roman, l’un de ses plus courts, Amin Maalouf ne se laisse plus déborder par son savoir, il ne confond plus son rôle d’historien avec sa vocation d’écrivain. Son sujet cette fois n’est pas l’Orient, il n’est pas le XXème siècle, sinon très marginalement. Son sujet est avant tout Ossyane Ketabdar, son destin extraordinaire et tragique, celui de sa famille, de son bandit de frère, de l’amour de sa vie et de son enfant qui le sauve. Jolie, triste, pudique et nostalgique, la biographie de cet homme est la plus accomplie, la plus touchante, de toutes celles relatées par Amin Maalouf.

Évaluer ce billet

5/5

  • Note : 5
  • Votes : 1
  • Plus haute : 5
  • Plus basse : 5
codotusylv

Author: codotusylv

Restez au courant de l'actualité et abonnez-vous au Flux RSS de cette catégorie

Commentaires (0)

Soyez le premier à réagir sur cet article

Ajouter un commentaire Fil des commentaires de ce billet

Les commentaires peuvent être formatés en utilisant une syntaxe wiki simplifiée.

Aucune annexe



À voir également

JEAN-CHRISTOPHE RUFIN - Rouge Brésil

JEAN-CHRISTOPHE RUFIN - Rouge Brésil

Bien souvent, les intrigues qui animent les romans historiques n'ont pas d'importance. Elles ne sont qu'un accessoire, un artifice littéraire, destiné à amener à l'Histoire ceux qui s'en désintéressent. Prenons Rouge Brésil, par exemple, du diplomate écrivain Jean-Christophe Rufin, prix Goncourt l'année de sa sortie, et récemment adapté pour la télévision. L'histoire qui nous y est contée, celle d'enfants en partance à leur insu pour le Nouveau Monde, aussi jolie soit-elle, n'a rien de sensationnelle. On y retrouve même, avec ce thème éternel de la rencontre entre deux mondes, de vieilles scies romanesques.

Lire la suite

VIVIANE MOORE - Le Peuple du Vent

VIVIANE MOORE - Le Peuple du Vent

Un jour, au XIIème siècle, alors qu'ils remontent vers le Nord depuis le Mont Saint-Michel, deux voyageurs venus du lointain Orient font une halte au château de Serlon, baron de Pirou. Mais c'est dans une atmosphère tendue qu'ils sont accueillis, dans une ambiance malsaine bientôt amplifiée par la mort, au terme d'une longue agonie, de la sœur du maître des lieux. Et si, ce décès n'était pas naturel ? Et si, comme d'autres accidents le laissent bientôt penser, la froide forteresse normande abritait le mal en son sein ?

Lire la suite