Mot-clé - Joe Abercrombie

Fil des billets

01juil. 2016

JOE ABERCROMBIE - Half a War (La Moitié d'une Guerre)

"Half a War", s'intitule l'ultime volet de la trilogie The Shattered Sea, de Joe Abercrombie. La Moitié d'une Guerre. Mais ce titre est trompeur, car le livre ne nous parle pas d'une guerre tiède et sans combat, comme on pourrait le penser. Au contraire, fidèle aux canons de la fantasy, la saga se termine dans une apothéose de batailles, de violence et de retournements de situation. Le titre, en fait, est le début d'un aphorisme : la moitié seulement d'une guerre se gagne avec les armes ; la moitié d'une guerre se gagne avec des mots. Fidèle à sa vision cynique du monde, l'auteur anglais nous dépeint un conflit, celui même qui couvait dans les volumes d'avant, dont la résolution se fait dans les coulisses, par les coups bas de politiciens machiavéliques et sans scrupule.

JOE ABERCROMBIE - Half a War

Lire la suite...

07mar. 2016

JOE ABERCROMBIE - Half the World (La Moitié d'un Monde)

Le génie de l'auteur de Harry Potter (ou plus exactement, l'une des nombreuses manifestations de son génie), a été de se conformer, à travers les épisodes de la série, au vieillissement de son héros, et d'accompagner ainsi celui de ses lecteurs. A mesure que l'intrigue progressait, elle devenait plus complexe, plus sombre et plus cruelle. J. K. Rowling a fait de son œuvre, en quelque sorte, un roman d'apprentissage total. Cette logique, un autre écrivain britannique, Joe Abercrombie, l'applique à sa dernière trilogie, The Shattered See. Clairement, il a voulu la destiner à un public d'adolescents, à l'inverse de la série très adulte The First Law, qui en a fait une valeur montante de la fantasy. Cependant, dès la fin du premier livre, Half a King, on retrouvait certains traits, plus cyniques et ambigus, du vieil Abercombie. Et ils sont encore plus visibles dans le second volume de la saga, Half the World.

JOE ABERCROMBIE – Half the World

Lire la suite...

08fév. 2016

JOE ABERCROMBIE - Half a King (La Moitié d'un Roi)

Depuis son premier livre, The First Law, on s'est pris de passion pour la fantasy de Joe Abercrombie. Celle-ci est, d'habitude, tordue, complexe et pessimiste. Elle est remplie de personnages ambigus, tout à la fois cruels et attachants, jetés dans un univers noir où la nécessité fait loi. Rien n'y est jamais ni évident, ni prévisible, ni acquis. La volonté de puissance est le seul ressort du monde. La violence, la torture et le chantage y sont des expédients routiniers. Et le sexe y est plus commun que l'amour. Bref, l'écrivain anglais a pris toute sa place, l'une des toutes premières, au bout de la longue route qui a mené cette littérature de genre, bien trop longtemps et abusivement estampillée "jeunesse", vers l'âge adulte. Mais avec Half a King, il rebrousse chemin, et il propose un roman plus académique, taillé pour les adolescents.

JOE ABERCROMBIE - Half a King

Lire la suite...

29janv. 2014

JOE ABERCROMBIE - Red Country (Pays Rouge)

L'objectif des livres d'Abercrombie, on le sait, c'est de mettre à bas tous les grands mythes romanesques : la lutte du bien contre le mal avec la trilogie The First Law, la vengeance juste avec Best Served Cold, l'héroïsme avec "The Heroes". Avec son sixième livre, Red Country, le troisième à raconter une histoire en soi, c'est cette fois à l'imaginaire de la Conquête de l'Ouest que s'attaque le Britannique. Avec lui, les rêves des pionniers s'évaporent, ils s'enlisent dans la crasse, la violence et la dégénérescence. Le monde meilleur tant espéré n'est fait que d'inconforts et de désagréments. Les nouveaux territoires sont dévastés, souillés, détruits, plutôt qu'ils ne sont valorisés. Ceux qui s'y aventurent pour s'inventer une autre vie ne se libèrent en fait jamais de leur passé. Et les sauvages, bien sûr, ne sont pas ceux que l'on croit.

JOE ABERCROMBIE - Red Country (Pays Rouge)

Lire la suite...

27déc. 2013

JOE ABERCROMBIE - The Heroes (Les Héros)

Les Héros. Quand on connaît l'œuvre d'Abercrombie, quand on est familier de son style terre-à-terre et de son absence d'illusion sur la nature humaine, on sait que ce titre ne peut être qu'ironique. Les Héros dont il est question dans ce livre, en effet, ne sont pas faits de chair et d'os. Ils sont de grandes stèles de pierre, des statues immémoriales dont on a oublié l'origine, et autour desquelles va se dérouler une bataille de trois jours, durant laquelle les rêves d'héroïsme et de gloire de quelques uns vont se fracasser dans les aléas, les tromperies, l'horreur et la dure réalité de la guerre.

JOE ABERCROMBIE - The Heroes

Lire la suite...

27oct. 2013

JOE ABERCROMBIE - Best Served Cold (Servir Froid)

Si vous n'avez pas le courage de lire les trois épais tomes de la saga The First Law, de Joe Abercrombie, il y a une alternative : se lancer dans Best Served Cold, le roman qu'il a sorti juste après ceux-ci. L'intrigue prend place dans le même monde, mais elle relate une histoire en soi, autonome, celle de la vengeance de Monzcarro Murcatto, une mercenaire trahie par son ancien employeur, qui décide d'éliminer un à un tous ceux qui ont conspiré contre elle et assassiné son frère ; le style est caractéristique du Britannique, noir, cynique, pessimiste, terre-à-terre, et toutefois éminemment humoristique ; last but not least, ce livre est encore supérieur aux trois précédents, qui étaient pourtant déjà proches de l'excellence.

JOE ABERCROMBIE - Best Served Cold

Lire la suite...

14août 2013

JOE ABERCROMBIE - Last Argument of Kings (Dernière Querelle)

L'un des débats éternels autour de la fantasy tourne autour du manichéisme. Tandis que les uns reprochent à cette littérature de toujours mettre en scène, bon an, mal an, une lutte binaire entre le Bien et le Mal, les autres cherchent à montrer que tout n'est pas si simple. En réaction à cette critique récurrente, sans doute, le genre a évolué avec le temps, ses auteurs mettant de plus en plus fréquemment en scène des héros "gris", duaux, ambigus. Et tout récemment, à la fin des années 2000, le Britannique Joe Abercrombie est allé au bout de la logique avec sa série The First Law, et plus particulièrement son ultime volume, Last Argument of Kings, un livre dont la morale pourrait être la suivante : ni le bien, ni le mal n'existent. Tout est question de point de vue, et de qui a le pouvoir d'écrire l'histoire.

JOE ABERCROMBIE - Last Argument of Kings

Lire la suite...

01août 2013

JOE ABERCROMBIE - Before They Are Hanged (Déraison et Sentiments)

The Blade Itself, premier volume de The First Law n'avait été en fait qu'une longue introduction, la présentation fouillée, en pleine action, des singuliers personnages qui animeraient l'ensemble de la trilogie du Britannique Joe Abercrombie. Ce n'est donc qu'avec le second volume, Before They Are Hanged, que l'aventure commence pour de bon, que l'intrigue prend forme, et que, peu à peu, grâce aux leçons d'Histoire professées au fil de l'eau par le mage Bayaz, aux découvertes de l'inquisiteur Glokta et aux confidences partagées par une poignée de sauvages qui changent de camp, le lecteur commence à comprendre le contexte, et à saisir progressivement de quoi il retourne.

JOE ABERCROMBIE - Before They Are Hanged

Lire la suite...

16juil. 2013

JOE ABERCROMBIE - The Blade Itself (Premier Sang)

Avez-vous lu des critiques de livres, de films ou de séries TV ces dernières années ? Si c'est le cas, vous avez dû constater que le critère d'appréciation universelle, de nos jours, est devenu la qualité des personnages. Alors qu'autrefois il fallait s'attacher à des critères formels, élégance du style ou beauté des images, le bon et le mauvais se définissent désormais par l'originalité et à la finesse psychologique des protagonistes dépeints par les auteurs, réalisateurs ou écrivains. Or, s'il y a une œuvre de fantasy qui remplit ce critère, il s'agit bien de la série The First Law, du Britannique Joe Abercrombie.

JOE ABERCROMBIE – The Blade Itself

Lire la suite...