16juin 2019

STEFAN PLATTEAU - Shakti

La suite de Manesh, l'une des œuvres les plus satisfaisantes et originales que la fantasy francophone ait offertes, en est proche à bien des égards. Avec elle, Stefan Platteau continue de nous conter les aventures de cet équipage en quête d'un oracle, le Roi-Diseur, qui pour la mener à bien remonte un fleuve sacré au cœur d'une mystérieuse forêt boréale. Et en parallèle de ce récit, un membre de cette compagnie dévoile une fois encore son lourd passé. Il nous conte une histoire personnelle où des situations réalistes, voire triviales, se mêlent sans accroc à un monde mythologique. Cette fois-ci, après Manesh le bâtard, le fils d'une humaine et d'un géant solaire, c'est au tour de Shakti, la courtisane, seule femme de l'assemblée, de dévoiler ses secrets.

STEFAN PLATTEAU - Shakti

Lire la suite...

04mai 2019

MARK LAWRENCE - Emperor of Thorns (L'Empereur Echorché)

Le dénouement de la trilogie The Broken Empire est doublement prévisible. Il l'est, parce qu'il se plie à la structure en crescendo qui caractérise la plupart des œuvres de fantasy. Nous avions commencé l'aventure avec un héros, Jorg, prince déchu en exil à peine sorti de l'enfance. Et voici donc que celui-ci, devenu depuis le roi de plusieurs nations, s'apprête à devenir empereur. Pour en arriver là, on aura suivi sur trois tomes le déroulé classique d'un roman d'apprentissage. Après un long parcours émaillé d'épreuves, de pertes et de souffrance, tout s'achève au centre du monde, dans l'apothéose d'une confrontation cataclysmique, d'un couronnement dans le sang, d'une révélation finale et d'une rédemption personnelle. Mais si Emperor of Thorns se montre prévisible, c'est aussi, paradoxalement, pour son imprévisibilité.

MARK LAWRENCE - Emperor of Thorns

Lire la suite...

24mar. 2019

FANTASY - Quelques oeuvres francophones

La fantasy est un genre profondément anglo-saxon. Il aura fallu son triomphe international, la puissance culturelle américaine, et des biais puissants comme le cinéma, les jeux de rôle et les jeux vidéo, pour l'imposer en France. S'il bénéficie d'une grande et longue tradition en littérature de l'imaginaire, notre pays, conditionné par ses vieux réflexes élitistes, aurait toutefois difficilement inventé par lui-même cette littérature qu'il a longtemps jugée régressive et réactionnaire. Et pourtant, la greffe a pris. La fantasy française existe. Et elle ne se résume pas, comme cette farce qu'a longtemps été le rock français, à quelques pépites dissimulées derrière le grotesque d'un Johnny Hallyday.

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Gagner la Guerre

Lire la suite...

23mar. 2019

CEDRIC FERRAND - Wastburg

Wastburg s'ouvre sur une citation de China Miéville qui, fidèle à sa grande idée, exhorte à tuer le père, J.R.R. Tolkien. Fort logiquement, donc, Cédric Ferrand s'emploie dans son premier roman à nous livrer une fantasy dépourvue autant que possible de l'influence du maître anglais. La magie a presque disparu du monde qu'il nous présente. Il n'y a pas d'elfes ou de nains dans son récit, mais au contraire des humains bien trop humains. Ce sont rarement de grands hommes, que l'auteur met en scène, mais au contraire une pléiade de gens ordinaires (en tout cas pour la plupart), voire médiocres. Il ne nous raconte pas une grande épopée, mais une multitude de petits destins personnels, l'existence triviale et quotidienne de gens essayant tant bien que mal, parfois honnêtement, souvent pas, de joindre les deux bouts.

CEDRIC FERRAND - Wastburg

Lire la suite...

25fév. 2019

DAVID ANTHONY DURHAM - The War with the Mein (La Guerre du Mein)

Avant d'avoir été un auteur de fantasy, David Anthony Durham a donné dans le roman historique. Cet homme d'origine caribéenne s'est d'abord penché sur le destin des Afro-Américains pendant la Conquête de l'Ouest et la Guerre de Sécession, avant de se consacrer à un temps plus ancien, celui des Guerres Puniques. Fort logiquement, donc, la trilogie par laquelle il a fait son entrée dans les littératures de l'imaginaire, Acacia (dont The War with the Mein est le premier volet), est elle-même imprégnée de considérations politiques et de culture historique, conformément à une tendance de fond en fantasy. Ce qui lui a valu d'ailleurs des comparaisons élogieuses avec A Song of Ice and Fire.

DAVID ANTHONY DURHAM - The War with the Mein

Lire la suite...

02janv. 2019

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Janua Vera

Jean-Philippe Jaworski, ce n'est pas seulement Gagner la Guerre, ce roman de 2009 devenu l’œuvre pivot de la fantasy française. Deux ans auparavant, le même auteur nous avait offert un recueil de nouvelles, Janua Vera (sa première publication, si on excepte ses travaux pour le jeu de rôle), et celui-ci était déjà de très haut vol. On y trouvait d'ailleurs l'ébauche de son futur livre. L'une de ses histoires en effet, "Mauvaise Donne", mettait déjà en scène les mêmes personnages, l'assassin soupe-au-lait Benvenuto Gesufal et le machiavélique politicien Léonide Ducatore. Elle racontait leurs aventures dans cette même ville, Ciudalia, très inspirée par la Renaissance italienne, dans la même atmosphère et avec le même style canaille que l'ouvrage qui suivrait.

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Janua Vera

Lire la suite...

15déc. 2018

STEFAN PLATTEAU - Manesh

La meilleure BD française est belge. Les plus grands chanteurs français sont belges. Même le meilleur rap français, est belge. Et il se pourrait bien que la meilleure fantasy française (ou francophone, donc) soit belge aussi, à en croire l'excellent Manesh de Stefan Platteau, un historien de formation dont ce roman, qui a reçu d'emblée le prix Imaginales 2015, est la première manifestation littéraire. Ce premier volume de la trilogie Les Sentiers des Astres a en effet deux grandes qualités. D'abord, il est très bien écrit, dans un style ni trop sommaire, ni surchargé. Il est d'une lecture agréable et coulante, qui nous immerge dans des ambiances particulières. Ensuite, il est original.

STEFAN PLATTEAU - Manesh

Lire la suite...

04nov. 2018

FABIEN CERUTTI - L'Ombre du Pouvoir

Pierre Cordwain de Kosigan est le bâtard d'une grande famille de Bourgogne. Chassé de sa contrée, cet esprit impétueux vit l'existence d'un mercenaire, au service des puissants les plus offrants. Sa dernière mission l'amène à Troyes, à un tournoi où se rassemble tout ce que l'Occident compte de preux chevaliers. Doit aussi s'y dénouer une longue séquence diplomatique, au terme de laquelle la comtesse de Champagne devra offrir la main de sa fille (et donc la destinée de son fief), au prétendant qui lui conviendra le mieux. Mais le favori, qui représente le duché de Bourgogne, a disparu. Il reviendra à Kosigan de le retrouver, qui se servira pour cela de son astuce, d'artifices surnaturels et d'une bande d'acolytes pas tous issus de l'espèce humaine.

FABIEN CERUTTI - L'Ombre du Pouvoir

Lire la suite...

27oct. 2018

PIERRE-FRANCOIS SOUYRI - Histoire du Japon Médiéval

Cet ouvrage, Histoire du Japon Médiéval, a beau être sorti en édition de poche, il ne sera pas accessible à tout un chacun. Cette période du XIIème au XVIème siècle, en effet, se traduit par un long enchevêtrement compliqué de guerres, de bouleversements sociaux et de renversements d'alliance, et elle est racontée avec une multitude de noms de personnages historiques et de régions japonaises, qui ne diront pas grand-chose à ceux qui n'auraient pas un solide bagage de connaissances sur le passé du Pays du Soleil Levant. Si l'on ne connait rien à l'histoire japonaise, on ne retient in fine qu'une seule chose de ce livre dense : ce "Moyen-Âge" nippon fut une période d'intenses transformations, qui accoucha de ce que nous, Européens, qui avons accosté là-bas au terme de tous ces remous (qui avons même contribué à y mettre fin, en y introduisant les armes à feu), considérons être le Japon traditionnel.

PIERRE-FRANCOIS SOUYRI - Histoire du Japon Médiéval

Lire la suite...

15oct. 2018

BRIAN STAVELEY - The Emperor's Blades

Sanlitun, empereur d'Annur est mort, assassiné par un traitre. L'empire repose donc désormais sur le sort de ses trois enfants : la princesse Adere, la seule qui réside encore dans la capitale, et qui doit désormais jouer finement dans un monde de politiciens retords qui laisse peu de places aux femmes ; Valyn, qui suit depuis qu'il est enfant un entraînement de choc pour rejoindre une caste de guerriers d'élite ; et Kaden, l'héritier du trône, que son père avait envoyé parfaire sa formation dans des montagnes à la bordure du monde, dans une communauté de moines rudes. Le long de quelques centaines de pages, nous allons donc suivre les aventures parallèles de ces trois personnages, confrontés chacun aux périls d'un vaste complot contre eux.

BRIAN STAVELEY - The Emperor's Blades

Lire la suite...

25août 2018

MICHEL HOUELLEBECQ - Les Particules Elémentaires

C'était l'an dernier, dans le cadre de l'émission Tout est Politique. Peu après la disparition de Jean d'Ormesson, Ariane Chemin rapportait l'une de ses conversations avec l'écrivain. Obsédé comme beaucoup de ses pairs par sa postérité, son visage s'était embruni, trahissant ainsi sa jalousie, quand la journaliste lui avait affirmé, en réponse à sa question, que l'œuvre de Michel Houellebecq resterait. La survie de l'auteur de Plateforme semblait donc une évidence à Ariane Chemin, comme elle l'est maintenant pour beaucoup d'autres. Cependant, est-ce si acquis que cela ? Celui qui, aujourd'hui, fait figure de plus grand écrivain français, a-t-il gagné sa place au panthéon ?

MICHEL HOUELLEBECQ - Les Particules Elémentaires

Lire la suite...

19août 2018

GEORGE R. R. MARTIN - A Song of Ice and Fire (Le Trône de Fer)

Depuis le succès monstrueux de la série télévisée qui en est adaptée, on ne présente plus A Song of Ice and Fire, la saga de fantasy désormais plus connue sous le nom de Game of Thrones. Celle-ci est devenue bien plus qu'un événement médiatique et culturel : elle est un phénomène de société. La télé a fait de l'oeuvre de George R. R. Martin la plus fondamentale du genre fantasy depuis Le Seigneur des Anneaux, rien de moins. Comme avec ce dernier, ce qui était déjà une suite de romans cultes porté par un bouche-à-oreille efficace, a vu son aura multipliée au centuple quand elle a été portée à l'écran. Elle a dépassé le public auquel elle était dévolue à l'origine. Un basculement s'est opéré quand les bien-pensants qui, quelques temps plus tôt, aurait vomi leur mépris pour la fantasy, se sont pris d'une passion intense pour les aventures de Jon Snow, Daenerys Targaryen et Tyrion Lannister.

GEORGE R. R. MARTIN - A Game of Thrones

Lire la suite...

07août 2018

PIERRE GRIMBERT - Le Secret de Ji 1

C'est une sorte de malédiction : chaque fois qu'une culture populaire anglo-saxonne est adaptée aux réalités françaises, elle l'est tout d'abord sur le mode de la vague yéyé. Comme elle se destine en premier lieu à un public jeune, comme ses racines et ses codes ne nous sont pas familiers, elle prend des formes simplettes. Elle est fainéante, et souvent inconséquente, quand bien même la passion de ses auteurs est tout ce qu'il y a de sincère. Cela aboutit à Johnny Hallyday, ou bien à la vogue smurf qui sévissait dans les cours d'école du début des années 80. Et ce qui vaut pour la musique, vaut également pour la littérature, et pour ce genre si peu français qu'a été, à la base, la fantasy.

PIERRE GRIMBERT - Le Secret de Ji 1

Lire la suite...

06juil. 2018

ALAIN DAMASIO - La Horde du Contrevent

Alain Damasio est identifié comme un auteur de science-fiction, mais son roman le plus populaire, La Horde du Contrevent, lorgne fortement vers la fantasy. Il y décrit un monde, tout autant qu'une histoire. Il y établit tout un écosystème complexe animé par des forces surnaturelles, à la technologie peu avancée (quoique...). Et son intrigue est typique du genre. Elle prend en effet la forme d'une longue quête, menée par une compagnie de personnages aux talents complémentaires, animés par un objectif partagé, mais aux aspirations distinctes. Là s'arrête cependant la normalité. Pour tout le reste, La Horde du Contrevent est un roman original, inclassable, voire déroutant.

ALAIN DAMASIO - La Horde du Contrevent

Lire la suite...

23juin 2018

ROBIN HOBB - The Farseer (L'Assassin Royal)

Il est difficile de savoir exactement comment délimiter le cycle appelé en France L'Assassin Royal. Ce nom est en fait celui d'un seul roman, le second d'une trilogie nommée The Farseer, un titre difficile à traduire dans notre langue. Cependant, devant le succès de celle-ci, Robin Hobb (Margaret Astrid Lindholm de son vrai nom) allait écrire deux autres séries de romans avec les mêmes personnages. De plus, elle proposerait d'autres livres encore, comme Les Aventuriers de la Mer, prenant place dans le même univers, qu'elle regrouperait au sein d'un vaste ensemble appelé Le Royaume des Anciens (The Realm of the Elderlings, en VO). Et pour compliquer le tout, les éditeurs français, qui voient généralement la fantasy comme un genre mineur destiné avant tout à soutirer le maximum d'argent à un public de bibliovores décérébrés, ont découpé en plusieurs petits livres les oeuvres originales.

ROBIN HOBB - Royal Assassin

Lire la suite...

10mai 2018

TERRY PRATCHETT - Mort (Mortimer)

Avec ce récit, le quatrième à prendre place dans le Monde du Disque, Terry Pratchett centrait l'action sur l'un de ses personnages secondaires récurrents : la Mort. Après être apparue ici et là au cours des tomes précédents, la grande faucheuse occupait dorénavant le premier plan, et les page se noircissaient de ses propos tenus en LETTRES CAPITALES. Cependant, contrairement à ce que le laissait entendre le titre, le morbide squelette n'était pas le héros du livre. Celui-ci était en fait Mortimer, appelé plus communément Mort, un jeune garçon ingénu dont la Mort, la vraie, Death en VO, avait fait son apprenti.

TERRY PRATCHETT – Mort

Lire la suite...

19mar. 2018

JOE ABERCROMBIE - Sharp Ends (Double Tranchant)

Après s'être essayé au format Young Adult avec la saga The Shattered Sea, Joe Abercrombie s'est donc décidé (seul, ou sous la pression de son éditeur, qu'importe) à revenir en 2016 à l'univers qui l'a fait connaître, celui de The First Law. Septième volume de la série, Sharp Ends n'est cependant pas un inédit, mais une suite de nouvelles dont la plupart avaient déjà été publiées dans des anthologies ou des annexes aux romans précédents, et qui racontent des histoires plus ou moins indépendantes, étalées sur une période de trente ans, avant, pendant et après celles relatées dans les autres livres.

JOE ABERCROMBIE - Sharp Ends

Lire la suite...

24fév. 2018

MARK LAWRENCE - King of Thorns (Le Roi Echorché)

Le second tome de la série The Broken Empire reprend les choses là où elles s'étaient achevées avec le précédent. Il est aussi dans la même lignée. Voici donc la suite des aventures de Jorg Ancrath, le héros d'une saga de fantasy dont la grande particularité est d'être racontée du point de vue du méchant. Le cruel petit prince a pris de l'âge et du galon, il est désormais roi, mais son trône est en danger. Il est menacé par un autre souverain, Orrin d'Arrow, qui est son contraire absolu. Ce beau blond est bon, juste, attentionné, courtois (autant dire que son avenir dans le monde noir de Mark Lawrence n'est pas garanti). Il a aussi une grosse armée, et avec elle, il prétend réunifier sous sa tutelle toutes les nations de l'ancien empire, y compris celle gouvernée par Jorg. Mais naturellement, ce dernier ne l'entend pas de cette oreille. Il se tient prêt à le contrecarrer avec les cartes qu'il a en main, à commencer par sa capacité à user d'atrocités que personne d'autre que lui ne pourrait imaginer.

MARK LAWRENCE - King of Thorns

Lire la suite...

25janv. 2018

MICHEL PASTOUREAU - Bleu, Histoire d'une Couleur

En fait, Michel Pastoureau écrit toujours un peu le même livre. Mais ce n'est pas sa faute. C'est celle de son éditeur, qui a encouragé l'historien à décliner son concept (raconter l'évolution, en Occident, de l'usage et de la symbolique d'une couleur) sur l'ensemble du spectre, alors que lui, à l'origine, n'avait compté en écrire qu'un ou deux. C'est aussi, en partie, du fait même de son sujet : il est en effet impossible de retracer le parcours d'une couleur, de parler de ce qu'elle représente à une certaine époque, de son statut, de sa valeur et de son importance, sans la comparer aux autres. Parler du bleu, comme c'est le cas dans ce volume, c'est forcément parler du rouge, du noir ou du vert.

MICHEL PASTOUREAU - Bleu

Lire la suite...

04janv. 2018

RIAN JOHNSON - Star Wars VIII - The Last Jedi (Les Derniers Jedi)

C'est avec un brin d’appréhension qu'on allait voir le dernier Star Wars, compte-tenu du désastreux épisode précédent, un épisode VII à placer dans la même corbeille que le I, celle des ratés de la saga. Ou plutôt, on s’y rendait avec indifférence, sans enthousiasme ni illusion, avec tout juste une garantie que, si le scénario n’était pas au rendez-vous, le spectacle visuel y serait, lui, et qu’on ne s’y ennuierait pas. C’est donc presque avec apathie que l’on a regardé une nouvelle fois ces lettres jaunes se déplacer sur un fond étoilé, et ces vaisseaux apparaître dans le bruit et dans la fureur. Puis tout à coup, dans une scène qui commençait là où le film précédent s'était achevé, Luke jeta négligemment son sabre-laser par-dessus son épaule. Et là, tout bascula.

RIAN JOHNSON - Star Wars VIII - The Last Jedi

Lire la suite...

- page 1 de 11