15juin 2020

STEFAN PLATTEAU - Dévoreur

Comme toute saga de fantasy majeure (et celle-ci est bien partie pour en devenir une), Les Sentiers des Astres a donné lieu à des spin-off. Le premier, "Dévoreur", est paru dès 2015 dans une version joliment illustrée, entre les deux premiers tomes de la série, Manesh et Shakti. Quant au second, "Le Roi Cornu", il lui a été ajouté quant a été publiée l'édition du poche. Tous deux ont pris la forme de deux récits plus courts et plus rapide que les très longs et les contemplatifs volumes principaux. Il s'agit de deux nouvelles prenant place dans le même univers, mais sans véritables liens avec l'histoire de Fintan Calathyn et de sa périlleuse expédition dans une lointaine forêt boréale. Ils sont aussi très différents l'un de l'autre, dans le propos comme dans la forme.

STEFAN PLATTEAU - Dévoreur

Lire la suite...

08juin 2020

ROBERT KIRKMAN - The Walking Dead: Compendium Four

Commençons par spoiler ce compendium, qui compile les ultimes volumes de la série à succès The Walking Dead. Si vous n'avez aucune envie d'apprendre dès maintenant comment tout cela se termine, passez immédiatement votre chemin. Immédiatement. Au bout du compte, donc, il s'avère que Rick Grimes était Moïse. Comme toujours dans la fiction américaine, les figures bibliques ne sont jamais bien loin, et le héros de cette BD, ou roman graphique (ou série télé), aura donc eu un destin semblable à celui du chef des Hébreux. A travers de multiples épreuves, il aura guidé les siens vers une Terre Promise sans pouvoir lui-même y mettre les pieds. Après avoir éliminé plusieurs de ses personnages principaux, le scénariste Robert Kirkman a en effet consenti au sacrifice ultime : le policier des alentours d'Atlanta, devenu meneur d'hommes après une apocalypse zombie, ne verra pas le monde meilleur qu'il aura largement contribué à forger. Il reviendra à son fils Carl, à travers un ultime chapitre prenant place longtemps après sa mort, de nous en faire la visite.

ROBERT KIRKMAN - The Walking Dead: Compendium Four

Lire la suite...

31mai 2020

BRIAN STAVELEY - The Providence of Fire

Qu'est-ce qui définit un bon livre ? Cette question, on se la pose tout au long du second tome de la série The Unhewn Throne, de Brian Staveley, qui nous raconte la suite des aventures de Kaden, Valyn et Adare, les trois enfants d'un empereur assassiné au terme d'un complot aux ramifications complexes. Page après page, l'intellect et la raison nous invitent à questionner la qualité de cet ouvrage. Ses défauts sont visibles, comme le nez au milieu de la figure. Et pourtant, il est assez prenant. Il est de ceux qui ne se referment pas facilement, de ceux dont on a hâte de tourner la prochaine page ou de s'y replonger au plus vite, le soir ou le weekend venu, n'importe quand, pourvu que le temps libre le permette encore. Et finalement, n'est-ce pas l'unique chose qui compte ? N'est-ce pas là le seul critère d'appréciation d'un écrit ? Celui-ci, après tout, a-t-il d'autre but que de susciter le plaisir de la lecture ?

brian-staveley-providence-of-fire.jpg

Lire la suite...

22avr. 2020

STEFAN PLATTEAU - Meijo

Avec Meijo, troisième tome des Sentiers des Astres, Stefan Platteau continue de nous conter plusieurs histoires en parallèle, sur un mode proche des Contes de Canterbury. La principale nous parle d'un groupe d'aventuriers parti à la recherche d'un oracle légendaire à travers une dangereuse forêt boréale. Mais dans le même temps chacun de ses membres, à tour de rôle, retrace son propre parcours, présentant à chaque fois un autre pan de l'univers imaginé par l'écrivain belge. Ils se révèlent ainsi sous un jour ambigu, avouant à leurs compagnons de voyage les secrets troubles qui les ont conduits dans leur expédition nordique, éclairant cette dernière d'une nouvelle perspective.

stefan-platteau-meijo.jpg

Lire la suite...

16mar. 2020

MARK FERGUS & HAWK OSTBY - The Expanse

Progressivement, The Expanse a fait son trou. Petit à petit, la série réalisée par Mark Fergus et Hawk Ostby (connus pour leur travail pour Les Fils de L'Homme et Iron Man) s'est imposée comme la meilleure depuis Battlestar Galactica, en matière de science-fiction à la mode space opera. On l'a réalisé surtout quand, en 2018, elle a été abandonnée par la chaîne Syfy après la troisième saison, avant de faire son retour par le biais du service de streaming vidéo d'Amazon. C'est alors, et au moment du lancement de cette quatrième suite en décembre dernier, après plus d'une année d'attente, que l'on s'est aperçu qu'elle avait conquis un public passionné, et que les critiques tièdes de la première saison avaient laissé place aux éloges, offrant aux films une aura et une reconnaissance plus grandes que celles des livres originaux de James S. A. Corey (le pseudo commun des auteurs Daniel Abraham et Ty Franck).

MARK FERGUS & HAWK OSTBY - The Expanse

Lire la suite...

12mar. 2020

JON FAVREAU - The Mandalorian (Le Mandalorien)

La dernière trilogie de Star Wars est, dans l'ensemble, désastreuse. Et ce n'est pas l'abominable dernier volet qui a changé la donne. Visuellement, c'est toujours très beau, mais les personnages ne présentent aucune once d'intérêt. Quant à l'intrigue, elle oscille entre platitudes, rebondissements stupides et séquences bien trop inspirées de la première trilogie, le tout enchainé à une allure qui ne permet aucune respiration ni montée de tension. Cependant, tout n'est pas à jeter dans la période Disney. Sans être des chefs d'œuvre, loin s'en faut, les spin-off sont plus réussis (oui, même Solo, malgré le tombereau de critiques négatives déversé à sa sortie), et il y a de bons moments dans les séries animées. Ce que le public souhaite, désormais, et ce que ces projets lui offrent, c'est en finir avec les Skywalker, et explorer plus intensément l'univers imaginé par George Lucas, il y a plus de quarante ans.

JON FAVREAU - The Mandalorian

Lire la suite...

19fév. 2020

JAMES GRAY - Ad Astra

Drôle de film que cet Ad Astra. Du point de vue de la trame narrative, on ne peut pas faire plus simple : un astronaute part à la recherche de son père, un explorateur parti trente ans plus tôt aux confins du système solaire en quête de vie extraterrestre, et dont les lointaines expériences menacent l'ensemble de l'humanité. L'histoire se déroule de manière plutôt linéaire : Roy McBride traverse le système solaire pour retrouver son géniteur, puis il revient sur Terre. Pas d'énigme tarabiscotée, peu de rebondissements, pas de circonvolution complexe comme le cinéma hollywoodien les aime parfois, surtout quand il donne dans la science-fiction. Le dénouement du film est même d'une trivialité confondante : (attention, spoiler) il n'y a aucune trace des aliens que cherchait le père de McBride, qui n'est au bout du compte qu'un vieil homme perdu, un scientifique frustré qui s'est égaré dans sa quête.

JAMES GRAY - Ad Astra

Lire la suite...

04fév. 2020

GAEL FAYE - Petit Pays

Avant 2016, Gaël Faye était surtout connu comme rappeur, dans la catégorie la plus propre sur elle de ce type de musique. Mais cette année-là, son statut a changé. Il est devenu un écrivain, avec la parution d'un premier roman, Petit Pays, intitulé comme l'un des morceaux de son premier album. Couronné par de nombreux prix, dont un Goncourt des lycéens (celui des grands l'avait aussi sélectionné dans son dernier carré), ce livre fut un succès. Il a conquis plus d'un million de lecteurs, il a été traduit dans près de quarante langues, il est en cours d'adaptation au cinéma, au théâtre, en bande-dessinée… Et il figure déjà parmi les classiques recommandés en classe, assez logiquement pour un ouvrage qui, indépendamment de ses qualités littéraires, se veut un témoignage édifiant sur l'un des épisodes les plus terrifiants des temps récents, les massacres du Rwanda, et leurs répliques dans le Burundi voisin.

GAEL FAYE - Petit Pays

Lire la suite...

02janv. 2020

DAVID ANTHONY DURHAM – The Other Lands (Terres Etrangères)

Ce n'est pas un hasard si David Anthony Durham a été adoubé par George R.R. Martin. The War With the Mein, le premier tome du cycle Acacia, avait deux gros points communs avec l'œuvre du maître : les imprévus du récit et l'ambigüité morale de ses protagonistes. Grâce à cela, Durham avait les armes en main pour captiver le lecteur, pour rendre son histoire d'autant plus prenante que tout pouvait sembler survenir, et qu'aucun personnage n'était protégé par son statut de héros. A la manière de Ned Stark, l'idéaliste Aliver était mort dès le premier volume de la série, et c'est sa sœur, la calculatrice et la manipulatrice Corinn, qui avait tiré son épingle du jeu. Elle avait restauré le pouvoir perdu par sa famille en s'alliant avec ses ennemis, en tuant même un allié. Dès lors, tout semblait possible, la suite promettait d'être d'autant plus exaltante qu'on l'imaginait partir dans toutes les directions possibles. Malheureusement, The Other Lands n'honore pas vraiment cette promesse.

DAVID ANTHONY DURHAM – The Other Lands

Lire la suite...

25nov. 2019

KEITH LOWE - Savage Continent (L'Europe Barbare)

Au sortir de la Seconde Guerre Mondiale, quand il écrit Le Seigneur des Anneaux, Tolkien nous raconte l'histoire d'un conflit total, à l'échelle de tout un monde, entre deux camps clairement délimités et aux visées sans nuance. Et quand l'une de ces parties remporte cet affrontement apocalyptique, tout se termine. Si l'on excepte les dernières péripéties traversées par les hobbits de retour dans leur Comté natale, tout s'arrête. La vie peut recommencer. Est honorée à présent, sans l'ombre d'un doute, la promesse d'un avenir meilleur. Tout cela, assurément, nous évoque quelque chose : l'écrivain anglais a nié s'être inspiré à ce point du conflit mondial, mais il est difficile de ne pas penser à la défaite des nazis, quand nous est relaté l'anéantissement de Sauron.

KEITH LOWE - Savage Continent

Lire la suite...

10oct. 2019

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Le Sentiment de Fer

Le Sentiment de Fer a été le retour de Jaworski vers le monde qui l'a fait connaître, celui qui l'a intronisé comme le grand maître de la fantasy en France : le Vieux Royaume. Même si certaines des histoires qu'il contient, "Troisième Hypostase" et "Désolation", avaient déjà été publiées en 2010 et en 2011, respectivement, il s'agit d'un recueil postérieur au début de l'écriture de son nouveau cycle, Rois de Monde. Intitulé d'après le premier de ses cinq textes, il suit plus ou moins le même format que le premier livre de l'auteur, Janua Vera. Comme lui, il est une collection de nouvelles indépendantes.

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Le Sentiment de Fer

Lire la suite...

28sept. 2019

SCOTT LYNCH - Red Seas Under Red Skies (Des Horizons Rouge Sang)

Avec sa série des Gentlemen Bastards, Scott Lynch semble vouloir cuisiner à la mode fantasy tous les sous-genres de la littérature populaire. Après avoir approché le roman de cape et d'épée avec The Lies of Locke Lamora, il poursuit la saga du dit Lamora (ou Ravelle, ou Kosta, l'intéressé aimant jouer de multiples identités) sur le mode de l'histoire de pirates, en nous emmenant écumer les mers et en nous faisant vivre d'épiques abordages et batailles navales. Le cœur de l'intrigue, cependant, demeure la même : en nouvel Arsène Lupin, ou en Danny Ocean plongé dans un monde évoquant l'Italie de la Renaissance, Locke Lamora monte une nouvelle escroquerie de grande envergure, laquelle va l'emmener bien au-delà que ce qu'il avait escompté.

SCOTT LYNCH - Red Seas Under Red Skies

Lire la suite...

07août 2019

JUSTINE NIOGRET - Chien du Heaume

Justine Niogret appartient à cette génération d'auteurs français, les plus passionnants, qui suivent la tendance générale empruntée par la fantasy anglo-saxonne depuis plusieurs années ou décennies déjà : une tendance toujours plus réaliste, toujours plus sombre, toujours plus ambiguë. Comme eux, aussi, elle accorde une importance manifeste aux formes et à l'écriture, se nourrissant tout autant de la littérature classique que de celles de l'imaginaire. Elle le fait pour le meilleur, mais aussi pour le pire, comme le montre ce premier roman à propos d'une guerrière en quête de ses origines.

JUSTINE NIOGRET - Chien du Heaume

Lire la suite...

19juil. 2019

TERRY PRATCHETT - Sourcery (Sourcellerie)

Le huitième fils d'un homme est, en temps normal, comme tout le monde. Mais quand ce huitième fils a lui-même un huitième fils, celui-ci devient un mage. Et si celui-ci, à son tour, a un huitième fils, alors ce dernier est un sourcerer, un thaumaturge au pouvoir si demesuré qu'il peut surpasser celui des dieux, bousculer les lois de la nature et emmener le monde (celui même qui, dans les romans de Pratchett, est porté par quatre éléphants eux-mêmes posés sur une tortue) vers sa perte. Aussi est-il prohibé aux mages de fonder une famille, et préféré que ces derniers s'en tiennent à leurs pouvoirs limités. Jusqu'au jour où l'un d'eux, fâché envers ses pairs, décide de braver l'interdit.

TERRY PRATCHETT - Sourcery

Lire la suite...

16juin 2019

STEFAN PLATTEAU - Shakti

La suite de Manesh, l'une des œuvres les plus satisfaisantes et originales que la fantasy francophone ait offertes, en est proche à bien des égards. Avec elle, Stefan Platteau continue de nous conter les aventures de cet équipage en quête d'un oracle, le Roi-Diseur, qui pour la mener à bien remonte un fleuve sacré au cœur d'une mystérieuse forêt boréale. Et en parallèle de ce récit, un membre de cette compagnie dévoile une fois encore son lourd passé. Il nous conte une histoire personnelle où des situations réalistes, voire triviales, se mêlent sans accroc à un monde mythologique. Cette fois-ci, après Manesh le bâtard, le fils d'une humaine et d'un géant solaire, c'est au tour de Shakti, la courtisane, seule femme de l'assemblée, de dévoiler ses secrets.

stefan-platteau-shakti.jpg

Lire la suite...

04mai 2019

MARK LAWRENCE - Emperor of Thorns (L'Empereur Echorché)

Le dénouement de la trilogie The Broken Empire est doublement prévisible. Il l'est, parce qu'il se plie à la structure en crescendo qui caractérise la plupart des œuvres de fantasy. Nous avions commencé l'aventure avec un héros, Jorg, prince déchu en exil à peine sorti de l'enfance. Et voici donc que celui-ci, devenu depuis le roi de plusieurs nations, s'apprête à devenir empereur. Pour en arriver là, on aura suivi sur trois tomes le déroulé classique d'un roman d'apprentissage. Après un long parcours émaillé d'épreuves, de pertes et de souffrance, tout s'achève au centre du monde, dans l'apothéose d'une confrontation cataclysmique, d'un couronnement dans le sang, d'une révélation finale et d'une rédemption personnelle. Mais si Emperor of Thorns se montre prévisible, c'est aussi, paradoxalement, pour son imprévisibilité.

MARK LAWRENCE - Emperor of Thorns

Lire la suite...

24mar. 2019

FANTASY - Quelques oeuvres francophones

La fantasy est un genre profondément anglo-saxon. Il aura fallu son triomphe international, la puissance culturelle américaine, et des biais puissants comme le cinéma, les jeux de rôle et les jeux vidéo, pour l'imposer en France. S'il bénéficie d'une grande et longue tradition en littérature de l'imaginaire, notre pays, conditionné par ses vieux réflexes élitistes, aurait toutefois difficilement inventé par lui-même cette littérature qu'il a longtemps jugée régressive et réactionnaire. Et pourtant, la greffe a pris. La fantasy française existe. Et elle ne se résume pas, comme cette farce qu'a longtemps été le rock français, à quelques pépites dissimulées derrière le grotesque d'un Johnny Hallyday.

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Gagner la Guerre

Lire la suite...

23mar. 2019

CEDRIC FERRAND - Wastburg

Wastburg s'ouvre sur une citation de China Miéville qui, fidèle à sa grande idée, exhorte à tuer le père, J.R.R. Tolkien. Fort logiquement, donc, Cédric Ferrand s'emploie dans son premier roman à nous livrer une fantasy dépourvue autant que possible de l'influence du maître anglais. La magie a presque disparu du monde qu'il nous présente. Il n'y a pas d'elfes ou de nains dans son récit, mais au contraire des humains bien trop humains. Ce sont rarement de grands hommes, que l'auteur met en scène, mais au contraire une pléiade de gens ordinaires (en tout cas pour la plupart), voire médiocres. Il ne nous raconte pas une grande épopée, mais une multitude de petits destins personnels, l'existence triviale et quotidienne de gens essayant tant bien que mal, parfois honnêtement, souvent pas, de joindre les deux bouts.

CEDRIC FERRAND - Wastburg

Lire la suite...

25fév. 2019

DAVID ANTHONY DURHAM - The War with the Mein (La Guerre du Mein)

Avant d'avoir été un auteur de fantasy, David Anthony Durham a donné dans le roman historique. Cet homme d'origine caribéenne s'est d'abord penché sur le destin des Afro-Américains pendant la Conquête de l'Ouest et la Guerre de Sécession, avant de se consacrer à un temps plus ancien, celui des Guerres Puniques. Fort logiquement, donc, la trilogie par laquelle il a fait son entrée dans les littératures de l'imaginaire, Acacia (dont The War with the Mein est le premier volet), est elle-même imprégnée de considérations politiques et de culture historique, conformément à une tendance de fond en fantasy. Ce qui lui a valu d'ailleurs des comparaisons élogieuses avec A Song of Ice and Fire.

DAVID ANTHONY DURHAM - The War with the Mein

Lire la suite...

02janv. 2019

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Janua Vera

Jean-Philippe Jaworski, ce n'est pas seulement Gagner la Guerre, ce roman de 2009 devenu l’œuvre pivot de la fantasy française. Deux ans auparavant, le même auteur nous avait offert un recueil de nouvelles, Janua Vera (sa première publication, si on excepte ses travaux pour le jeu de rôle), et celui-ci était déjà de très haut vol. On y trouvait d'ailleurs l'ébauche de son futur livre. L'une de ses histoires en effet, "Mauvaise Donne", mettait déjà en scène les mêmes personnages, l'assassin soupe-au-lait Benvenuto Gesufal et le machiavélique politicien Léonide Ducatore. Elle racontait leurs aventures dans cette même ville, Ciudalia, très inspirée par la Renaissance italienne, dans la même atmosphère et avec le même style canaille que l'ouvrage qui suivrait.

JEAN-PHILIPPE JAWORSKI - Janua Vera

Lire la suite...

- page 1 de 12